Kamel Zait accrédité par Ammar Belhimer. Pourquoi pas Khaled Drareni ?

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministère de la communication a accrédité, hier dimanche, le journaliste Kamel Zait comme correspondant de la chaîne française TV5 Monde. 

L’acte serait anodin et banal s’il n’est pas intervenu  juste après la condamnation arbitraire et sévère de l’ancien correspondant de la même chaîne, Khaled Drareni, à trois ans de prison ferme.

Khaled Drareni avait beau sué pour avoir son accréditation sans résultat. Pire encore, il a eu droit à un scandaleux procès d’intention de la part du chef de l’Etat qui l’a jugé coupable d’intelligence avec les chancelleries étrangères en pleine instruction judiciaire de son  dossier  « monté de toutes pièces  » d’après ses avocats. Une indexation qui a fait peser lourd le maillet de la justice au moment du verdict. 

Rien en apparence ne justifie le refus de la demande d’accréditation de Khaled Drareni et l’acceptation de celle de Kamel Zait, sinon la liberté d’approche journalistique et l’indépendance d’analyse du premier. 

Le journaliste Ahmed Tazir croit saisir un bout de ce qui s’est tramé sur le dos du pauvre Drareni. D’après son post partagé la nuit dernière sur sa page Facebook, et même s’il ne le dit pas directement, Khaled Drareni serait, en partie, victime d’un coup fourré de la part du nouveau correspondant de TV5 Monde, donné pour être en bon termes avec le régime en place. « Aujourd’hui, le ministère algérien de la communication accrédite Kamal Zait comme correspondant de TV5 au moment où un élan de solidarité s’exprime pour Drareni. Zait , le même qui a fait capoter ma correspondance pour France 24 entre 2009 et 2012, le voici remercié encore pour « services » rendus”, écrit Ahmed Tazir sur sa page avant de promettre d’écrire bientôt un papier plus précis sur « l’honorable correspondant remercié sous les mandats Tebboune et Bouteflika ». 

Arezki Lounis 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :