Le RCD au contact direct avec sa mémoire nationale

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le RCD a marqué le 64eme anniversaire du congrès de la soumam avec un hommage appuyé à plusieurs grandes figures de la révolution Algérienne.

A Bejaia, ce sont plusieurs députés, membres du secrétariat national, cadres régionaux du parti et énormément de militants de base encartés à Béjaia ou dans des wilayas limitrophes qui se sont déplacés à Ifri exprimer l’attachement du parti progressiste à l’esprit de la Soumam.

À Tizi-ouzou, ce sont des députés dont Mohand Arezki Hamdous, des élus progressistes, des membres du bureau régional du parti et des militants qui se sont recueillis au pied de la stèle érigée à l’effigie du chef de la wilaya III, le colonel Amirouche.

La délégation du RCD a déposé une gerbe de fleurs en l’honneur du chef révolutionnaire dont le nom retentit avec force dans les marches de la révolution citoyenne en cours.

Pas loin de là, au village de Bouzeguene, une autre délégation du RCD composée de plusieurs militants, et conduite par l’exécutif régional des jeunes progressistes, s’est recueillie sur la tombe de l’autre chef de la wilaya III, le colonel Mohand Oulhadj.

Cette présence massive du RCD en cette journée historique est tout à fait naturelle du fait que le combat du parti, ses luttes, son programme et sa vision politique sont en droite ligne avec les idéaux de la révolution algérienne et en étroite symbiose avec l’esprit de ceux qui ont déclenché la guerre de libération nationale et organisé le congrès de la soumam.

Sofiane Seghir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :