Les Algériens ayant une « relation sentimentale » avec un ressortissant français peuvent avoir un laisser-passer

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les Algériens engagés dans une « relation sentimentale » avec un ressortissant français peuvent obtenir un laissez-passer ou un visa court séjour dans le cadre d’une dérogation spécifique.

« Une procédure d’entrée dérogatoire est mise en place par les consulats généraux de France en Algérie pour les ressortissants étrangers engagés dans une relation sentimentale avec un ressortissant français résidant en France. Ceux-ci peuvent bénéficier d’une entrée dérogatoire sur le territoire français grâce à la délivrance d’un laissez-passer par la Cellule interministérielle de Crise et, si besoin, à l’obtention d’un visa de court séjour », explique le Consulat.

Le consulat fait savoir que « Pour pouvoir bénéficier de cette procédure, qui concerne des séjours en France de courte durée, les demandeurs devront faire la preuve que la relation existe depuis un minimum de 6 mois à la date de la fermeture des frontières (soit depuis au moins le 15 septembre 2019) constatée par des rencontres régulières entre les deux partenaires (sont exclues les relations virtuelles ou téléphoniques).».

Il attire l’attention des demandeurs sur le fait que « la délivrance du laissez-passer ne sera possible que sur justification d’un plan de vol confirmé (billet d’avion aller-retour).»

La procédure globale pour entrer en France se fait en deux étapes : délivrance de laisser-passer et demande de visa. « La procédure de demande de visa ne se fera qu’après la délivrance du laissez-passer par la Cellule interministérielle de Crise. Les personnes seront contactées directement par VFS Global pour l’obtention d’un rendez-vous », explique le consulat.

Nadia Mehir

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :