Les feux de forêt font leur première victime humaine à Azazga

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les feux de forêt qui ont avalé jusque là plus de 8000 hectares d’arbres, de broussaille et de récoltes ont fait, hier mercredi, leur première victime humaine.

Djamel Selloum, éleveur dans le village Hendou, dans la région d’Azazga, en Kabylie, est mort étouffé des fumées que dégageaient les feux qui se dirigeaient vers son étable.

Les sources locales affirment que la victime tentait désespérément d’arrêter par ses moyens précaires de freiner l’avancée des feux vers l’étable et sauver ainsi son bétail qui se compte sur les bouts des doigts. La densité des fumées a eu raison de lui. Il est la première victime humaine de ces feux de forêts qu’enregistre l’Algérie depuis plusieurs semaines.

Pour rappel, une famille composée d’une mère et 3 enfants n’a dû son salut ultime dans la région d’Ait Djemati, dans le nord sétifien, qu’à l’intervention héroïque de quelques citoyens qui ont pu les extraire de leur domicile encerclé par les feux. La mère était évacuée en état d’inconscience totale.

Sofiane Seghir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :