Les forces du PAD consternées devant la condamnation de Khaled Drareni à 3 ans de prison

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui mardi, les forces du pacte pour l’alternative démocratique se déclarent consternées devant “ le verdict prononcé par le Tribunal de Sidi M’hamed à l’encontre du journaliste Khaled Drareni pour attroupement contre l’Etat et atteinte à l’unité nationale alors qu’il ne faisait que couvrir les manifestations populaires de la révolution citoyenne au mois de mars dernier ”.

Les forces du PAD affirment dans le même communiqué que les propres coaccusés et codétenus de Khaled, “ pour les mêmes griefs, avaient été libérés dès juillet dernier après une condamnation à 4 mois de prison ferme et 20 mois avec sursis, ce qui met gravement en cause le principe d’égalité devant la Loi ”.

Sur la même lancée, les partis et autres organisations composant le PAD ont affirmé que “ le verdict infligé au journaliste Khaled Drareni est lourd de sens quand à l’absence de volonté du pouvoir de s’incliner devant la volonté de changement démocratique exprimé par des millions d’Algériennes et d’Algériens durant treize mois et dont le respect des libertés est un fondement essentiel de la démocratie ”.

Sur un ton ferme, les forces du PAD ont exigé que “ Khaled Drareni et tous les détenus politiques et d’opinion, doivent être rendus immédiatement à leurs familles et à leur peuple dans la pleine réhabilitation juridique, sociale, morale et matérielle qui leur est dûe ”.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :