Les forces du PAD dénoncent les pressions sur les avocats et les partis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Réunies au siège de l’UCP, les forces du pacte de l’alternative démocratique ont rendu public un communiqué hier mercredi où ils ont fermement dénoncé les pressions et le chantage exercés sur les avocats ainsi que les cabales judiciaires contre la secrétaire générale du PT et son camarade Djelloul Djoudi et sur le président du RCD Mohcine Belabbes.

Les Forces du Pacte de l’Alternative Démocratique ont tenu une réunion le mercredi 29 juillet 2020 au siège de l’UCP. Analysant les développements politiques en cours, les Forces du PAD relèvent l’orientation autoritaire dure du pouvoir qui menace tous les acquis démocratiques depuis 1988. Le pouvoir en place affiche une volonté claire de ne pas répondre à la crise politique systémique posée par la révolution citoyenne depuis 18 mois.

“Tout est fait pour préserver un système rejeté dans sa globalité par la majorité du peuple. Le pouvoir renforce sa pression judicaire sur tous les parti (e)s qui ont un point de vue différent du sien. Il judiciarise la vie politique comme en témoignent ,les nouvelles cabales judiciaires contre la secrétaire générale du Parti des Travailleurs (PT) Louisa Hanoune et son camarade Djelloul Djoudi et sur le président du RCD, Mohcine Belabbas . Les avocats plaidant pour les détenus du hirak sont soumis à des pressions pernicieuses sous forme d’harcèlements et de chantage .Le journaliste Khaled Drareni est poursuivi en justice pour avoir entre autre ,couvert les activités du PAD”, lit-on dans le communiqué du PAD.

Le communique ajoute que “Les Forces du PAD qui condamnent la judiciarisation de la vie politique ,expriment leur soutien total aux Partis politiques et aux avocats et réitèrent leur exigence de respect de la démocratie et de son corolaire, le multipartisme”. 

Toujours dans le cadre des atteintes aux droits de l’homme et aux liberté, le PAD “dénonce le maintien en prison de dizaines de détenus politiques et d’opinion et la poursuite des condamnations de militants et activistes aux quatre coins du pays. Elles renouvellent, la revendication légitime de libération de tous les détenus politiques et d’opinion et le respect des libertés fondamentales du citoyen(ne)”.

Sur le volet de la gestion de la crise sanitaire, les forces du PAD disent être “interpellées par les appels de détresse du personnel médical des hôpitaux face au chaos qui prévaut dans le secteur” et “elles associent leurs voix à celles des syndicats de la santé qui multiplient les actions réclamant suffisamment de tests PCR, d’oxygène et autres moyens de protection contre la pandémie. Elles dénoncent l’absence d’une réelle volonté du pouvoir à mobiliser toutes les forces et moyens dont dispose le pays pour combattre la COVID19”. 

Avant de terminer leur constat sur cette pandémie, les forces du PAD ont salué “l’abnégation et le dévouement des professionnels de la santé qui mènent un combat titanesque contre la pandémie depuis cinq mois très souvent sans moyens élémentaires de protection et de soins”. 

Au niveau social, Les acteurs composant le PAD ont exprimé “leur inquiétude face à l’effroyable régression socio-économique induite par l’arrêt quasi-général de l’économie du pays . Toujours lesté par ses intérêts, le pouvoir préfère instrumentaliser politiquement la grave crise sanitaire contre tout retour du hirak plutôt que de mettre en place une stratégie cohérente et les moyens nécessaires pour affronter la crise”. 
Pour le PAD, “c’est avéré, le maintien du système aggrave chaque jour qui passe, les conditions de vie de la majorité de la population”.

Le Pacte de l’alternative démocratique a réaffirmé son ouverture ”à toutes les forces politiques ,de la société civile et aux personnalités qui sont convaincus que l’instauration de la démocratie avec son contenu politique et sociale passe par la rupture avec le système et l’exercice de la souveraineté du peuple pour mettre en place les institutions de son choix”. 

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :