L’Union Nationale des Ordres des Avocats dénonce la gestion administrative de la justice.

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

Après avoir été saisie par le collectif de la défense des détenus d’opinion, l’union nationale des ordres des avocats a rendu public, ce dimanche, un communiqué où elle récuse catégoriquement la gestion administrative de la justice.

En effet, l’union a réaffirmé l’obligation du respect des droits de la défense dans toutes les circonstances et sans aucune exception.

L’instance qui regroupe tous les ordres des avocats a rappelé que « le droit à la défense qui est consacré par la constitution est un droit sacré pour le citoyen et non un privilège pour les avocats. C’est pour ça que le rejet des demandes de report des premières séances des procès est considéré comme une transgression flagrante du droit de la défense garantit par l’article 351 de la loi portant sur les procédures judiciaires ».

À rappeler que cette sortie de l’union nationale des ordres des avocats intervient juste après l’annonce du procès des deux détenus d’Adrar Yasser Kadiri et Ahmed Sidi Moussa pour demain 3 Août. Une programmation dans un temps record et avant même l’expiration du délai d’appel.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :