Sa peine réduite lors du procès en appel : Brahim Laalami quitte la prison

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

L’activiste Brahim Laalami quitte la prison. La cour d’appel de Bordj Bou Arreridj a réduit sa peine à deux mois de prison ferme, à l’occasion de son nouveau procès qui a eu lieu aujourd’hui. Cette peine est déjà purgée, après avoir passé plus de deux mois en détention.

A sa sortie de prison, Brahim Laalami a assuré que la détention ne fait que renforcer la conviction des activistes des emprisonnés. Il a tenu à remercier le collectif des avocats, les citoyens qui l’ont soutenu et la diaspora qui a fait entendre la cause des détenus de par le monde

Arrêté le 2 juin dernier avant d’être placé sous mandat de dépôt, Brahim Laalami, rappelons le, a été jugé le 23 juillet dernier, par le tribunal de première instance de Bordj Bou Arreridj qui l’avait condamné à 18 mois de prison ferme et une amende de 1 million de dinars (100 millions de centimes).

Il est à noter que l’activiste a fait l’objet de plusieurs arrestations et condamnations depuis l’été 2019. Très engagé dans le Hirak, il est devenu la cible des autorités qui n’ont pas cessé de le harceler. Il est, en effet, l’un des acteurs du Hirak les plus persécutés et auquel on a collé plus d’une dizaine de chef d’inculpation.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :