Dimanche prochain sur M6 : Enquête Exclusive sur le Hirak

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dimanche soir, les téléspectateurs Algériens et francophones ont rendez-vous avec le Hirak sur la chaine française M6. Cette dernière diffusera un numéro d’ “Enquête Exclusive”intitulé « L’Algérie, le pays de toutes les révoltes », présenté par Bernard de la Villardière qui a participé la semaine passée au Sit in de solidarité avec le journaliste Algérien incarcéré, Khaled Drareni, organisé par les journalistes vedettes de l’Hexagone devant l’ambassade d’Algérie à Paris, la veille de son procès en appel.

« Il aura fallu deux ans de travail pour faire ce reportage, dans un pays où il est quasiment impossible d’obtenir un visa pour les journalistes français », dit Patrick Spica, le rédacteur en chef de l’émission à Europe 1.

« Nous avons dû travailler avec des équipe de journalistes locales qui ont les autorisations », révèle encore Patrick Spica. Et d’ajouter : « Nous avons aussi travaillé avec des équipes binationales qui peuvent voyager d’un pays à l’autre. Ce qui nous a permis de tourner».

Mais, selon les révélation du rédacteur en chef à la même radio, faire appel à des journalistes franco-algériens n’était pas suffisant pour travailler correctement. « Nous avons par moment dû filmer avec des caméras discrètes», explique-t-il. «Même avec des autorisations, quand vous partez en interview avec des caméras classiques, vous êtes régulièrement arrêté et vous passez la journée au poste de police.»

Enquête Exclusive a également fait appel à des particuliers, qui ont filmé leur quotidien avec leur téléphone portable et transmis leurs images aux équipes de journalistes. 

La plupart des journalistes qui ont contribué à ce travail médiatique ont préféré rester dans l’anonymat pour préserver leur droit de se rendre en Algérie ou y vivre sans être dérangés.

Chabane Bouali

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :