HISTORIQUE : Les Algériens de France marchent contre Tebboune, sa feuille de route et son système politique

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 Des dizaines de milliers d’Algériens établis en France se sont rassemblés en ce début d’après midi sur la place de la république pour participer à la marche historique pour un Etat civil et non militaire en Algérie, la libération immédiate des dizaines de détenus d’opinion qui croupissent dans les geôles du régime Algérien et le rejet de la feuille de route politique que le pouvoir en place tente d’imposer de force au peuple en révolution.

Sur la place de la république, plusieurs animateurs de différentes organisations initiatrices de cette manifestation se sont reliés pour appeler à la nécessité de la continuité de la révolution, dans l’union et le pacifisme, pour garantir la réussite de la révolution démocratique en cours et la concrétisation du projet populaire porté par des millions d’Algériens et d’algériennes et qui s’articule autour de la construction d’État civil non militaire, garantissant la liberté, la justice sociale, la démocratie, l’égalité, l’indépendance de la justice, l’alternance au pouvoir, l’équilibre des pouvoirs et tous les droits de la citoyenneté universellement reconnus.

La marrée humaine s’est ébranlée de la place de la république vers la place de la Bastille suivant l’itinéraire choisi par les 27 organisations et collectifs qui sont à l’origine de la manifestation. Les slogans habituels de la révolution du sourire sont scandés sous l’ombre du drapeau national et de l’emblème amazigh qui donnent les couleurs Algériennes aux boulevards Parisiens à l’occasion de cette manifestation historique.

Les Algériens de France présents en force dans la capitale française pour desserrer l’étau sur le peuple Algérien soumis depuis des mois à une terrible politique de répression sécuritaire et de chantage judiciaire, comptent faire entendre la révolution pacifique menée avec détermination depuis bientôt deux ans en Algérie. Comme un seul homme, les dizaines de milliers d’Algériens venus à la place de la république disent NON à la feuille de route et au projet constitutionnel tel que établis et mis en route, sans la participation et l’aval du peuple Algérien, par Abdelmadjid Tebboune ramené au pouvoir par l’Armée le 12 décembre 2019.

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :