Humiliation du bâtonnier Abdelmadjid Silini à la cour d’Alger: les avocats réclament le départ de Belkacem Zeghmati

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

« Zeghmati dégage ! ». C’est ce que réclament des dizaines d’avocats qui se sont rassemblés, aujourd’hui, au niveau de la Cour d’Alger en guise de protestation contre l’humiliation subie, jeudi dernier, par le bâtonnier Me Abdelmadjid Silini.

Cette incident a, rappelons-le, suscité l’indignation générale du corps des avocats qui dénonce « une énième atteinte aux droits de la défense ».

Excédés par cette situation, les avocats d’Alger dénoncent une « justice des ordres ». « Barakat, Barakat men 3adalat Eta3limat (la justice des ordres doit cesser) » et « Zeghmati dégage ! », lancent-ils.

Les contestataires ont ainsi répondu favorablement à l’appel, lancé la veille, par le conseil du bâtonnat d’Alger pour tenir cette première action, en attendant d’autres prévues pour demain.

Réuni en urgence, hier vendredi 25 septembre, ce conseil a pris une série de mesures, dont le boycott des audiences au niveau de la Cour d’Alger et de toutes les structures affiliées pour une durée d’une semaine à partir du 27 septembre en cours.

Les avocats sont également invités à tenir, ce dimanche, un autre rassemblement au niveau de la Cour d’Alger.

Selon la même source, le conseil du bâtonnat d’Alger a décidé aussi d’envoyer une lettre de protestation au président de la 1ère chambre criminelle de la Cour d’Alger.

Pour rappel, l’incident à l’origine de cette protestation s’est produit à l’occasion du procès en appel du patron de Sovac, Mourad Oulmi. Le collectif de la défense, dont Abdelmadjid Silini avait demandé le report du procès en appel de leur client pour ce Samedi. Le juge avait refusé en affirmant que le « service technique chargé de gérer la visioconférence sera au repos hebdomadaire ».

Il y a eu ensuite, selon les témoignages des avocats, un échange verbal entre le juge et le bâtonnier d’Alger. Ce dernier a eu un malaise et il a été transféré en urgence à l’hôpital.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :