L’avocat Mokrane Ait Larbi s’insurge contre l’actuel ministre du commerce qui a traité les martyrs de harkis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’avocat et militant des droits de l’homme Mokrane Ait Larbi est monté au créneau pour demander des mesures contre l’actuel ministre du commerce, Kamel Rezigue, qui a osé le qualifier, lui et Maitre Bouchachi et d’autres avocats de fils de Harki.

Le fils de chahid Mokrane Ait Larbi estime dans un post publié sur sa page Facebook que l’actuel ministre du commerce a traité les martyrs du plus abject des qualificatifs. “ Même les Harkis, et depuis l’indépendance, n’ont pas osé une telle forfaiture”, explique Mokrane Ait Larbi.

“ Mon père et celui de Mustapha Bouchachi sont des martyrs de la guerre de libération. Ils ont tout sacrifié, à commencer par leur vie. Et les pères de Zoubida Assoul, Samir Belarbi et Karim Tabbou n’ont jamais été des harki comme le dit le ministre ”, note Maitre Ait Larbi qui concède au commis de l’Etat qui soutient le pouvoir de les critiquer en tant qu’opposants au régime.“ Mais ça ne lui confère nullement le droit de traiter les martyrs de la révolution de Harkis », recadre-t-il.

Maitre Mokrane Ait Larbi annonce dans son post que des procédures collectives pourraient être engagées contre ce ministre après consultations entre les intéressés.

L’attaque du ministre du commerce remonte au 03 janvier passé, lorsque l’actuel ministre du commerce a publié un post sur le net, où il a écrit : “ Celui qui n’a jamais vu un harki qu’il regarde ces visages qui représentent les fils de Harkis”. Le post du ministre était accompagné d’une photo où figurent Mokrane Ait Larbi, Mustapha Bouchachi, Zoubida Assoul, Samir Belarbi et Karim Tabbou. Une diffamation publique en bonne et due forme.

Nadia Mehir

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :