Le procureur requiert 4 ans de prison ferme contre Drareni, et ce dernier assure qu’il n’a fait que son métier en toute indépendance

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le procès en appel du journaliste Khaled Drareni a débuté cet après midi à la Cour d’Alger. Plusieurs personnalités sont présentes dans la salle d’audience pour soutenir le journaliste dont le Commandant de l’ALN Lakhdar Bouregaa et la député RCD Fetta Sadat. Les avocats sont venus en force plaider l’innocence de Drareni et démonter les chefs d’accusation qui criminalisent l’acte d’informer.

Khaled Drareni s’est montré digne et fidèle à ses convictions. il a assuré au juge qu’il est là pour avoir couvert le Hirak en toute indépendance et que dès le départ, il n’a fait que son métier de journaliste.

Le procureur général a requis qutre ans de prison ferme.

Le procès est au moment où nous mettons en ligne est aux plaidoiries de la défense. Maitre Ahmine souligne que « le procureur ne fait pas la différence entre le système, l’Etat et l’Algérie ».

Nous vous tiendrons au courant des minutes du procès et du jugement dès la fin du procès.

Nadia Mehir

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :