Les journalistes tunisiens apportent leur soutien au journaliste professionnel Khaled Drareni

Les journalistes tunisiens, à l’instar de leurs confrères français et Algériens, apportent un soutien franc à Khaled Drareni, journaliste professionnel condamné à 3 ans de prison ferme pour avoir osé informer l’opinion publique sur les actions pacifiques du Hirak , un acte de presse devenu crime aux yeux du régime depuis la désignation du nouveau chef d’État Abdelmadjid Tebboune. 

Les journalistes Tunisiens ont observé, ce lundi matin à 10 h00,  un Sit-in de solidarité pour la libération du journaliste Khaled Drareni et des détenus d’opinion.

La manifestation a eu lieu devant le siège du Syndicat national des journalistes tunisiens, dans la capitale, à l’appel du Bureau Afrique du Nord de Reporters sans frontières, du Syndicat national des journalistes tunisiens et de la Section tunisienne d’Amnesty Internationale.

Nadia Mehir

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :