Atteinte aux libertés : énième rencontre du PAD interdite

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

La journée de mobilisation à laquelle ont appelé les forces du PAD sera tenue, finalement, au siège du MDS à Alger. L’administration a, encore une fois, refusé d’autoriser cette rencontre, programmée pour ce samedi 10 octobre à la salle Atlas de Bab El Oued.

“Les forces du Pacte de l’alternative démocratique informent l’opinion publique qu’elles n’ont pas obtenu de salle publique pour accueillir l’organisation de l’activité prévue pour samedi 10 octobre 2020 à Alger”, annonce le PAD dans un communiqué rendu public aujourd’hui.

Mais la rencontre est maintenue. “Le PAD décide de maintenir, selon le même communiqué, la journée/mobilisation en défense des libertés démocratiques et du multipartisme”.

Elle se tiendra “au siège national du parti MDS sis au 67 boulevard Krim Belkacem (ex Telemly) Alger le Samedi 10 0ctobre 2020 à 9h30”.

Depuis sa naissance en juin 2019, le PAD s’est vu refuser toutes les demandes d’autorisation de ses rencontres publiques.

Massinissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :