Cevital se positionne pour le rachat de Lapeyre en France

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Jamais deux sans trois dit un dicton français. Le groupe Cevital d l’homme d’affaires Algérien Issad Rebrab est sur le point de le confirmer sur les terres de France.

Après avoir mis la main sur le géant de l’électroménager ménager Brandt, il ya 6 ans, et du fabricant des menuiseries PVC Oxxo, revoilà le golden boy algérien sur la piste pour le rachat de la filiale Lapeyre du groupe Saint-Gobain, mis depuis septembre 2019 dans un processus de cession piloté par BNP-Paribas.

L’arrivée de Cevital sur la liste des prétendants met un terme au duel qui opposait, jusque là, les fonds de retournement Mutares et Verdoso, révèle le site économique Agefi qui rapporte l’information.

En se positionnant sur la reprise de Lapeyre, le conglomérat Cevital va devoir répondre à une urgence. La situation financière de la filiale de Saint-Gobain ne cesse de se dégrader et tablerait sur un Ebitda négatif de près de 100 millions d’euros l’année prochaine, a appris L’Agefi.

Autre casse-tête que devra affronter Cevital, le passif judiciaire subi par Issad Rebrab avec sa condamnation à dix huit mois de prison dont six ferme et des amendes respectives d’environ 10 et 21 millions d’euros, pour «infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger», «faux et usage de faux» et «fausse déclaration douanière». Des faits niés et rejetés en bloc par le patron de Cevital.

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :