Les candidats ayant obtenu 9/20 auront leur BAC : Le SATEF juge la mesure inacceptable

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La note d’admission au baccalauréat est revue, à la surprise générale, à la baisse. Cette année, les candidats ayant obtenue une moyenne générale de 9/20 auront le sésame et passeront automatiquement à l’université. La décision a été annoncée, ce matin, par le ministre de l’éducation nationale, Mohamed Ouadjaout.

Pour justifier cette mesure, le ministre invoque les « conditions particulières et exceptionnelles vécues par les élèves pendant hit mois, à cause de la propagation de la pandémie du Coronavirus ».

Précisant que les questions d’examen n’ont porté que sur les Cours réellement dispensés en classe, avant l’arrêt de l’année scolaire en mars 2020, Mohamed Ouadjaout affirme que cette décision est prise exceptionnellement pour cette année. Les résultats du BAC, ajoute-t-il seront annoncés « très prochainement, dés la fin des délibérations ».

Les réactions à cette décision ne se sont pas faites attendre. Le premier à se prononcer est le secrétaire général du SATEF, Boualem Amoura. Scandalisé, ce dernier a diffusé une vidéo où il parle d’une décision inacceptable.

« Le SATEF est très déçu par la décision du ministère de l’éducation. Elle est inacceptable. C’est une mascarade au sens propre du terme. Nous avons toujours refusé d’accepter l’admission des élèves à des niveaux supérieurs avec des moyens de 9/20 au CEM et au Lycée et 4/10 pour le primaire, voilà que maintenant on touche carrément à la crédibilité du baccalauréat », dénonce-t-il.

Boualem Amoura dénonce aussi l’intervention du gouvernement pour décider du sort du BAC et de le décrédibiliser. « Quelle est l’image que nous allons renvoyer à l’étranger ? », demande-t-il.

Dès son annonce, la décision a aussi suscité un déluge de réactions sur les réseaux sociaux. Des internautes dénoncent « un examen au rabais » et des « calculs politiciens ».

Massinnissa Ikhlef

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :