Les députés du pouvoir votent la levée de l’immunité parlementaire à Mohcine Belabbas, député du peuple

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les représentants du pouvoir exécutif au parlement croupion, nommés accessoirement députés, ont voté sans surprise, et à la majorité absolue, la levée de l’immunité parlementaire à Mohcine Belabbas,  l’un des rares députés du peuple Algérien qui peuvent faire valoir une légitimité populaire arrachée à la sueur d’une militance sans faille en faveur d’un Etat de droit.

Personne ne s’attendait à autre chose. L’Algérien le moins avisé sait que ces députés qui se sucrent à l’ombre d’un régime maffieux après avoir acheté leurs sièges à coup de milliards, ne peuvent oser une posture autre que la génuflexion aux maitres du palais. Tirugza est une valeur qui n’est pas à la portée du premier bouffon venu.

Le pouvoir en place aurait pu épargner à la nation meurtrie cette énième mascarade procédurière en convoquant directement Mohcine Belabbas au tribunal. Ce dernier a déclaré solennellement depuis le début de cette cabale qu’il ne fera nullement valoir cette immunité parlementaire pour éviter une quelconque procédure judiciaire. Et il a joint le geste à sa parole en acceptant d’être auditionné par la brigade de gendarmerie.

Maintenant que le théâtre de caniveau auquel s’est livré le régime est terminé, place aux choses sérieuses devant le tribunal pour clore ce chapitre qui a trop duré. Mohcine Belabbas, député du peuple Algérien qui a refusé d’assister à la mascarade des députés du régime, a déjà dit sur BRTV qu’il a hâte d’en finir définitivement. 

Arezki Lounis

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :