Nora Ouali à Souk Oufella : C’est le code de la famille du FLN qui a fait de la femme algérienne une sous-citoyenne

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

C’est en marge de la fête de la robe kabyle qui se déroule au niveau du village Tilouakadi dans la commune de Souk Oufella que la très dynamique députée et secrétaire nationale du RCD Nora Ouali a animé une conférence débat, sur la condition de la femme algérienne.

Devant une nombreuse assistance, la députée du RCD a fait une rétrospective de la participation héroïque de la femme à travers l’histoire de notre pays.

Étant chargée du dossier Nord-africain au niveau de la direction du RCD, maître Ouali n’a pas omis de remonter jusqu’aux rôles des reines de Tamazgha Tin hinan et Dyhia.

Tout en saluant les initiatives pour la préservation de notre patrimoine, Nora Ouali a tiré la sonnette d’alarme quant à la folklorisation du rôle de la femme dans notre société.

La conférencière a tenu à rendre hommage à toutes les femmes assassinées par les hordes terroristes et à celles incarcérées pendant le hirak pour avoir arboré le drapeau Amazigh.
Elle a cité particulièrement la militante Nabila Djahnine.

Maitre Ouali, fidèle aux idéaux du RCD, n’a pas hésité de prôner l’égalité des sexes et surtout de rappeler la nécessité de l’abrogation pure et simple du code de la famille adopté en 1984 par le régime du FLN.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :