10 ans de prison ferme requis à l’encontre de Anis Rahmani

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 

10 ans de prison ferme et 100.000 DA d’amende, C’est ce qu’a requis le procureur de la république près du tribunal de Bir Mourad Rais à l’encontre de Mohamed Mokaddem alias Anis Rahmani PDG du groupe médiatique Ennahar

Accusé “d’enregistrement et de diffusion d’une communication téléphonique qu’il a eue avec un officier supérieur de l’Armée“, A. Rahmani est incarcéré à la prison de Kolèa depuis février 2020.

À rappeler qu’il a été placé en détention provisoire pour « outrage à corps constitué et atteinte à la vie privée » et aussi pour “acquisition d’indus avantages et détention de comptes bancaires à l’étranger“.

Moussa N.A

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :