À Mila, le pouvoir monte une scène médiocre et ses acteurs dévoilent le jeu

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les tenants du pouvoir réel ont, semble-t-il, mis le paquet sur les soldats de l’ANP pour faire croire que le peuple Algérien a massivement pris le chemin des centres de vote. Et il n’a pas pas lésiné sur le décors.

Ennahar TV, chaîne privée entièrement mise au service du pouvoir dans l’espoir de voir son patron incarcéré pour affaires de corruption libéré, a montré une foule courir aux bureau de vote, à l’ouverture d’un centre de vote à Mila, dans l’est du pays.L

a mise en scène est d’une telle médiocrité, selon un spécialiste de l’image, que les réalisateurs ont oublié de placer quelques vieux et femmes dans la séquence. Tous des jeunes. 

Les “appelés” à jouer les bons électeurs n’ont pas manqué de démasquer la ruse à leur façon. En courant, ils ont accentué le geste pour paraître à vue d’œil qu’ils sont des militaires. Grâce à leur génie créatif, le citoyen le moins averti saura qu’il ne s’agit pas de civils.

Le pouvoir a habitude de jouer sur ce genre de propagande d’un autre âge pour tromper l’opinion nationale et internationale. Mais cette fois, la mayonnaise ne risque pas de prendre. 

Arezki Lounis 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :