Alerte : Le journaliste Algérien Meziane Ourad vit une situation sociale dramatique en France

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Terrible et très touchante la vidéo qu’a postée aujourd’hui le journaliste Algérien Meziane Ourad depuis un petit village de Mayenne, en France où il… “survit ».

Meziane Ourad  cette grande plume qui avait fait les glorieuses de la presse écrite Algérienne, se retrouve aujourd’hui, après 30 ans d’exil en France à vivre avec des minimas sociaux qui ne dépassent guère 530 euros par mois.

Incapable de payer l’électricité, l’eau chaude et l’eau courante, Meziane Ourad dit être condamné à s’éclairer avec des bougies et se chauffer en ramassant du bois.

Le journaliste en veut beaucoup à la presse française. Malgré son immense talent qu’il leur a prouvé en assurant le rôle de fixeur par-ci et reporter d’occasion par-là, les journaux n’ont jamais voulu l’embaucher pour vivre de ce métier. Pour survivre, il a dû se rabattre sur de petits métiers médiocres. Mais à 65 ans, personne n’en veut, dit-il. 

En racontant sa situation, Meziane Ourad, égal à lui même, assure qu’il ne veut aucune forme de solidarité. Il dit vouloir seulement attirer l’attention de nos jeunes que la France n’est pas un paradis. 

Il a assuré que cette vidéo est son dernier post sur son réseau social. Il dit se couper du monde dès que la batterie de son téléphone lâche car, désormais, il n’a pas d’électricité pour la recharger.

Chabane Bouali 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :