Larbi Menad et Yacine Bounoua libres : La fidélité à l’esprit du Hirak réitérée

Le militant et membre du conseil national du RCD, Menad Larbi, et l’activiste du hirak, Yacine Bounoua ont quitté ce samedi 28 novembre la prison Belahcel de Ghelizane après avoir purgé leur peine d’un an de prison ferme sous des chefs d’inculpation fallacieux.

Des membres de leurs familles et une délégation nationale du RCD composée de Maitre Fetta Sadat, Dr Mohamed Khendek et Mourad Biatour, de la direction nationale du parti progressiste, les ont accueillis en héros à l’entrée du pénitencier après plus de deux heures d’attente.

Comme première réaction à chaud, le militant progressiste Larbi Menad a assuré que le combat doit continuer jusqu’à la satisfaction totale et entière des revendications du hirak qui s’articulent autour de trois axes principaux : le départ du régime, l’entame d’une phase de transition constituante et la fondation d’un État de droit, démocratique et social où toutes les libertés sont garanties, les fondamentaux de la démocratie assurées et l’indépendance de la justice consacrée.

De son coté, Yacine Bounoua a bondé dans le même sens en assurant sa fidélité à l’esprit du Hirak et à ses revendications.

Sofiane Seghir

 

%d blogueurs aiment cette page :