Les procès politiques vont bon train :Adjlia condamné à deux mois ferme, Sami Abbas à 100000 da d’amende

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’appareil judiciaire Algérien actionné depuis des mois pour opprimer les voix libres continue sa mission. Aujourd’hui, le tribunal de Béjaia a condamné l’activiste Yanis Adjlia à deux mois de prison ferme et 50 000da d’amende. 

Le dossier a été suivi de près par la députée RCD, Nora Ouali. 

À Merouana, dans la wilaya de Batna, c’est le militant RCD Sami Abbas qui s’est vu infligé une amende de 100 000 DA pour atteinte à la dignité d’un corps constitué. 

À la cour d’Alger , le procès  en appel du militant de RAJ, Kamel Nemmiche a été reporté au 24 novembre.

A Bouira, ce sont 9 jeunes de Haizer et Ras Bouira qui vont être présentés ce mardi devant le procureur. 

Nadia Mehir 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :