Na Aldjia, la maman du rebelle Matoub Lounes, nous quitte

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La mère du rebelle, Na Aldjia Matoub, née Mahari, est décédée ce jeudi 5 novembre à Paris à l’âge de 89 ans.

Na Aldjia est projetée sur la scène publique nationale depuis l’assassinat de son fils Lounes le 25 juin 1998. Elle n’a jamais cessé de courir les tribunaux et explorer les pistes pour connaître les commanditaires et les exécutants réels de l’assassinat du rebelle. Elle s’est révélée aussi sur scène comme porteuse d’une voix chaude et rebelle à l’occasion de prestations des achawiq à la mémoire du rebelle. 

Na Aldjia quitte ce monde sans pouvoir assouvir sa soif de connaître toute la vérité sur l’assassinat de son être le plus cher. Mais elle part avec la satisfaction d’ avoir honoré et perpétré la mémoire de son fils qu’elle a toujours généreusement considéré être le fils de toute l’Algérie.

Repose en paix Na Aldjia. 

Arezki Lounis 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :