Pr Rachid Saou, SN du RCD chargé des universités : “ Nous sommes dans une catastrophe sanitaire et le pire est là »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le professeur Rachid Saou, secrétaire national chargé des universités et membre actif du collectif des enseignants et ATS de l’université de Béjaïa, joint sa voix à la campagne de sensibilisation nationale sur le danger réel du coronavirus qui guette les Algériens chaque instant et dans tout liei. 

Dans une vidéo postée sur sa page, Pr Saou ne se perd pas dans l’exercice du style pour dire illico presto que “la situation sanitaire est très grave, nous sommes dans une véritable catastrophe et le pire est là”.

Le cadre du RCD en veut pour échantillon la wilaya de Béjaia où il vit et travaille. “ ici les contaminations se comptent par centaines et les morts par dizaines. On assiste à des morts chaque jour et partout. Facebook est devenu un réseau nécrologique. Il n’y a pas une famille qui n’a pas été touchée”, dit-il d’un ton grave.

Pr Saou dresse un tableau dramatique mais réel de la situation qui attend les potentiels malades du coronavirus. “ Les hôpitaux sont saturés et même s’il y aurait des places, le personnel de la santé n’a aucun moyen pour s’opposer à ce virus. Il n’y a tout simplement pas de médicaments”. 

Le militant progressiste estime que “le seul moyen pour s’en sortir, c’est de ne pas choper ce maudit virus” . Et ça ne passe que par le respect strict des mesures barrières qui vont du lavage des mains, le port de la bavette partout et tout le temps, ne pas rester dans des endroits clos où il y a du monde, ne plus se toucher la main ou s’embrasser, ne plus s’inviter, garder une distance entre personnes, sensibiliser les proches sur les risques de ne pas respecter ces mesures sanitaires, appliquer le gel hydroalcoolique. 

Le professeur Saou se veut, malgré la gravité de la situation, optimiste. “ On nous annonce l’arrivée du vaccin au mois de décembre, c’est une très bonne nouvelle. Le virus partira avec cette année  2020 maudite. Donc soyons vigilants”, conclut le responsable du RCD. 

Nadia Mehir 

 

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :