Pr Reda Malek Hamidi au journal Esseha : « Le service Réanimation est saturé. Seule les mesures barrières peuvent vous protéger »

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le professeur Reda Malek Hamidi, chef de service réanimation au CHU de Beni Messous, a annoncé via le journal électronique spécialisé esseha.com que le service réanimation est saturé.

D’après le professeur, les 12 lits dont dispose le service réanimation et les 8 lits de l’unité déchoquage sont pleinement occupés. Les malades qui affluent de plus en plus avec des formes graves sont orientés vers les services conventionnels tels que la médecine interne, l’ORL, Grastro et endocrino qui souffrent eux aussi du manque de qualification pour la prise en charge de ce genre de patients. Le professeur assure, toutefois, que son personnel travaille en étroite collaboration avec ces services pour les aider.

Le professeur Reda Malek Hamidi révèle aussi qu’une partie de son personnel est atteint de covid-19 et rien qu’hier, un médecin et un infirmier ont chopé le virus. Et un médecin malade est un médecin mis au repos, ce qui rend le ratio patients-soignants très insuffisant.

Le spécialiste exhorte surtout les citoyens résistants au virus de respecter les mesures barrières pour ne pas devenir des vecteurs de virus vers leurs parents qui n’ont pas nécessairement la même immunité et la même force. Il alerte cette catégorie de citoyens qu’ils ont deux choix : Ou respecter les mesures barrières et protéger ainsi leurs parents ou jouer les têtes dures et contaminer leurs parents qui ne trouveront aucune place dans l’hôpital pour se soigner.

Nadia Mehir

Lien de la vidéo du professeur Reda Malek Hamidi

 

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

%d blogueurs aiment cette page :