- Advertisement -

Une légende du foot : Diego Maradona est mort

 

La nouvelle fait le tour du monde en quelques minutes. Le plus grand joueur argentin de tous les temps et une légende du football mondial, Diego Maradona est décédé, aujourd’hui, d’un arrêt cardiaque en Argentine, à l’âge de 60 ans.

Capitaine de l’équipe nationale d’Argentine, plusieurs années durant, et champion du monde, a payé cher sa gloire en sombrant dans la drogue et l’alcool. Mais cette icône du football, l’égal d’un dieu en Argentine, avait toujours su rebondir.

En dépit de ses excès en tous genres, Diego Armando Maradona, né à Buenos Aires et qui venait de fêter ses 60 ans, restera à jamais le « diez », le numéro dix, capable de marquer les plus beaux buts de l’histoire, à l’instar du roi Pelé, finalement son seul rival. Le numéro 10 argentin était toujours l’exemple de la persévérance, de la détermination et du succès.

« J’ai deux rêves : disputer la Coupe du monde et la gagner », espérait le jeune Diego Maradona, interrogé par la télévision argentine alors qu’il n’avait que douze ans. Il les réalisera en 1986, au Mexique, lors d’un Mondial de haute volée. 

Avec l’Argentine, il sera décisif à dix reprises (cinq buts, cinq passes) en sept rencontres. Mais c’est surtout son match contre l’Angleterre, en quarts de finale, qui forgera sa légende.

Dans ce duel rendu bouillant par l’affrontement des deux pays aux Malouines, le malicieux Peluso marquera d’abord de la main (geste qu’il a qualifié de «Main de Dieu») avant de dribbler victorieusement toute l’équipe adverse.

Ce but a été consacré comme le plus beau du XXe siècle par la FIFA en 2002. Tout simplement. Malgré un Mondial 1982 raté et une Coupe du monde 1990 perdue en finale et marquée par les sifflets italiens à son encontre, Diego Maradona (34 réalisations en 91 sélections) a aussi été élu meilleur joueur de l’histoire des Coupes du monde par le Times, devant Pelé et Beckenbauer.

Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :