Abdelmadjid Tebboune serait-il à Alger dans les prochaines heures ?

Le chef de l’Etat sera-t-il chez lui à Alger dans les prochaines heures ? Un flot d’informations émanant de sources diverses plaident pour cette hypothèse.

Demain mardi à minuit, Abdelmadjid Tebboune aura bouclé officiellement les 45 jours dûment enregistrés. Au delà, la convocation du conseil constitutionnel devient une urgence capitale pour statuer sur la vacance du poste de président, et toute tergiversation sera assimilée à un autre viol caractérisé de la constitution, suggèrent certains constitutionnalistes. 

“Les tenants du pouvoir réel ne peuvent pas, du moins dans la forme, se permettre une aussi grave entorse à la loi fondamentale en ces temps de grande pression. Ils vont le ramener dans les heures qui viennent même sur un brancard ”, estime un analyste.

Un site d’information avance ce lundi, citant des sources qualifiées de dignes de foi, que Tebboune aurait reçu la chancelière allemande dans son lieu de convalescence avant son envol vers Alger. L’information n’est toutefois pas été consolidée, jusque là, par un média allemand. 

Quoiqu’il en soit, les Algériens attendent toujours des images du chef de l’Etat. Ils sont de plus en plus agacés par la rétention d’information dont ont fait preuve les autorités officielles. 

Arezki Lounis 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :