Bahaa eddine Tliba accuse les proches du Général Ahmed Gaid Salah de grande corruption

Le député d’Annaba, Baha Eddine Tliba, aujourd’hui en prison, veut noyer les fils de l’ex-chef d’état major de l’Armée Ahmed Gaïd Salah. Il a saisi officiellement la Cour d’Alger, par le biais de ses avocats, pour rapporter à sa connaissance « des faits qui pourraient constituer des crimes de corruption ».

Dans sa missive à la Cour, Bahaa eddine Tliba implique nommément les enfants du défunt général, Ahmed-Gaïd Boumediene, Adel, Mourad et Hichem, ainsi que leur beau-frère Aroua Abdelmalek, selon ce que rapporte, ce dimanche, le quotidien national El Watan.

« Un groupe de personnes a fait main basse sur les rouages de l’administration à l’échelle nationale afin de servir leurs intérêts », révèle-t-il à la Cour, avant de citer les noms des enfants et du beau-fils de l’ancien chef d’état major et vice-ministre de la défense, mort quelques jours après l’installation officielle du nouveau chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune.

Chabane Bouali

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :