Bahaa eddine Tliba accuse les proches du Général Ahmed Gaid Salah de grande corruption

Le député d’Annaba, Baha Eddine Tliba, aujourd’hui en prison, veut noyer les fils de l’ex-chef d’état major de l’Armée Ahmed Gaïd Salah. Il a saisi officiellement la Cour d’Alger, par le biais de ses avocats, pour rapporter à sa connaissance « des faits qui pourraient constituer des crimes de corruption ».

Dans sa missive à la Cour, Bahaa eddine Tliba implique nommément les enfants du défunt général, Ahmed-Gaïd Boumediene, Adel, Mourad et Hichem, ainsi que leur beau-frère Aroua Abdelmalek, selon ce que rapporte, ce dimanche, le quotidien national El Watan.

« Un groupe de personnes a fait main basse sur les rouages de l’administration à l’échelle nationale afin de servir leurs intérêts », révèle-t-il à la Cour, avant de citer les noms des enfants et du beau-fils de l’ancien chef d’état major et vice-ministre de la défense, mort quelques jours après l’installation officielle du nouveau chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune.

Chabane Bouali

 

 

 

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :