- Advertisement -

Il est chez lui depuis le 11 décembre dernier: Khaled Nezzar est rentré en Algérie

 

Sous le coup d’un mandat d’arrêt international, le général à la retraite et ancien ministre de la Défense, Khaled Nezzar, est rentré en Algérie. Selon le site du quotidien El Watan, l’homme est revenu au pays, après plus d’une année de fuite à l’étranger, le 11 décembre dernier et il a vidé le mandat d’arrêt international lancé contre lui, le 6 aout 2019, par le tribunal militaire de Blida. Selon la même source, il se trouve actuellement chez lui.

Khaled Nezzar, convoqué, dans un premier temps, en tant que témoin dans l’affaire du « complot contre l’armée » dans laquelle ont été poursuivis Saïd Bouteflika, les généraux Toufik et Tartag ainsi que la secrétaire générale du PT, Louisa Hanoune, a quitté le pays avant même le début du procès.

Il s’était réfugié en Espagne où il avait lancé une série de Tweets dénonçant l’ancien chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah. Lors du procès, Khaled Nezzar, son fils Lotfi et le gérant de leur société SLC, Farid Belhamdine, ont été jugé en tant accusés et condamnés par contumace à 20 ans de prison.

Le tribunal militaire avait également lancé un mandat d’arrêt international contre eux. Si le père est rentré au pays, ajoute la même source, le fils Lotfi Nezzar et le gérant de leur société SLC, Farid Belhamdine, se trouvent toujours à l’étranger et pourraient rentrer au pays, sur conseils de leurs avocats, qui estiment dit-on, « que le dossier est vide de tous griefs avérés ».

Massinissa Ikhlef 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :