Khelifa Yousfi n’est plus : « Tagrawla » en deuil

 

Après un long combat contre la maladie, Khelifa Yousfi a tiré sa révérence en ce mardi 1er décembre 2020.

Enseignant de mathématiques à l’Université de Bouira, Khelifa Yousfi était aussi connu pour son passé artistique. En effet, il avait formé en 1977, avec Idir, Khelifa, Ahcene, Hsissou et Omar le célèbre groupe de musique kabyle « Tagrawla ».

Les cinq étudiants en mathématiques à l’USTHB de Bab-Ezzouar séduisent rapidement le jeune public estudiantin avant d’élargir leur auditoire, rencontrant un grand succès auprès du public algérien, notamment kabyle.

La formation initiale sera renforcée par l’arrivée d’autres membres, à savoir le batteur Mourad Benameur en 1979, le chanteur Belaid en 1980, Lounes en 1982 et enfin, le bassiste Fazil en 1984, qui donneront une autre dimension au groupe « Targrawla ».

Plusieurs K7 seront mises sur le marché, ce qui ralliera autour de cette formation une grande communauté de fans qui suivra « Tagrawla » lors des nombreux concerts donnés à travers le pays et même à l’étranger.

Tagrawla qui, en kabyle signifie révolution, a bouleversé les codes musicaux de l’époque, notamment à travers la thématique engagée de ses chansons et ses sonorités alliant tradition et modernité.

Le groupe qui a chanté pour la liberté des peuples, pour l’affirmation identitaire, pour les laissés pour compte et les orphelins, pour les traditions et pour les liens familiaux a sorti un dernier album en 2011, intitulé « Achughar ».

Le décès de Khelifa Yousfi a été annoncé par ses compagnons sur leurs pages Facebook.

Le recueillement sur sa dépouille aura lieu demain jeudi 3 décembre à Tizi-Ouzou. Khelifa Yousfi sera enterré le même jour dans son village natal, « Taddart Oufella » à Fort National.

Kahina A.

%d blogueurs aiment cette page :