L’ancien ministre de l’intérieur Yazid Zerhouni est mort

L’ancien ministre de la santé Yazid Zerhouni est décédé dans l’hôpital de Ain Naâdja, à l’âge de 87 ans. 

Ancien membre du MALG, il a participé au lendemain de l’indépendance à la structuration des services de la sécurité militaire. 

Il avait également occupé des fonctions diplomatiques en tant qu’ambassadeur.

En 2001, le jeune lycéen Massinissa Guermah est assassiné par balles dans la brigade de gendarmerie nationale. Yazid Zerhouni a qualifié le jeune lycéen de petit voyou, attisant davantage une colère populaire déjà couvante en Kabylie. La petite phrase assassine de Yazid Zerhouni, ajouté à la gravité de l’acte criminel perpétré dans une brigade sensé protéger les citoyens, a donné lieu à de graves évènements faisant des dizaines de morts et des milliers de blessés par balles réelles et parfois explosives.

Depuis ces tragiques événements, le nom de Yazid Zerhouni a toujours été cité dans la liste que les victimes du printemps noir et les militants des droits de l’homme présentent dans leurs requêtes du nécessaire jugement des responsables de cette tragédie nationale. 

Nouredine Yazid Zerhouni quitte le gouvernement en 2010.

Arezki Lounis 

%d blogueurs aiment cette page :