Le coronavirus frappe durement SOGRAL : 1,7 milliards de pertes

La pandémie du coronavirus a durement frappé la société d’exploitation et de gestion des gares routières d’Alger ( SOGRAL). Les pertes sont colossales.

Intervenant devant la commission parlementaire du transport, des communications et des télécommunications, le PDG de SOGRAL a révélé que son entreprise a vu son chiffre d’affaires se rétrécir de 75 %, engendrant une perte sèche de 1,7 milliards de dinars depuis le 22 mars dernier.

La société compte 75 gares routières à travers le pays. Et elle compte réceptionné durant le premier semestre 2021 trois nouvelles gares à Ghardaia, Ilizi et Mascara.

Les travaux de la nouvelle gare d’Alger, implantée à Bir Mourad Rais ont démarré, assure le premier responsable de SOGRAL sans se hasarder sur la durée que prendront lesdits travaux.

Nadia Mehir 

%d blogueurs aiment cette page :