Le coronavirus frappe durement SOGRAL : 1,7 milliards de pertes

La pandémie du coronavirus a durement frappé la société d’exploitation et de gestion des gares routières d’Alger ( SOGRAL). Les pertes sont colossales.

Intervenant devant la commission parlementaire du transport, des communications et des télécommunications, le PDG de SOGRAL a révélé que son entreprise a vu son chiffre d’affaires se rétrécir de 75 %, engendrant une perte sèche de 1,7 milliards de dinars depuis le 22 mars dernier.

La société compte 75 gares routières à travers le pays. Et elle compte réceptionné durant le premier semestre 2021 trois nouvelles gares à Ghardaia, Ilizi et Mascara.

Les travaux de la nouvelle gare d’Alger, implantée à Bir Mourad Rais ont démarré, assure le premier responsable de SOGRAL sans se hasarder sur la durée que prendront lesdits travaux.

Nadia Mehir 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :