Le procès de Malik Akhmoum reporté au 14 janvier prochain

Le procès du militant Malik Akhmoum qui devait avoir lieu aujourd’hui au tribunal d’Azazga est reporté au 14 janvier 2021, ont annoncé les avocats de la défense au sortir du tribunal. 

Selon maître Allili, ce report est dicté visiblement par le grand nombre d’avocats qui se sont constitués en faveur du militant, ce qui risque d’allonger le procès au delà de minuit en ce jour de réveillon. L’avocate a estimé que le dossier d’Akhmoum est vide, et le chef d’accusation retenu contre son mandant est à mille lieues des faits. “  ce qu’a fait Malik Akhmoum en faveur d’un patient, en compagnie des citoyens de deux villages, mérite distinction et reconnaissance pour geste citoyen et non une convocation au tribunal”, dit Maître Allili dans une déclaration sur le parvis du tribunal.

Maître Aouicha Bekhti, venue d’Alger, dénonce dans sa prise de parole un arbitraire judiciaire, tout en relevant le ridicule de cette affaire. 

Malik Akhmoum , le militant concerné par le procès, affirme que ce procès programmé est une forme d’intimidation. “ ils nous ramènent de plus en plus aux tribunaux pour nous faire tqire. Or, ils doivent saisir que plus les procès se multiplient, plus l’union des Algeriens et la mobilisation des avocats accompagnent les militants”.,dit Akhmoum qui précise qu’il n’est pas sorti dans la rue pour se faire un nom mais pour exprimer sa soif de liberté et démocratie et son ras-le-bol des répressions, du statu quo et des drames qui se sont succédés dans ce pays qui mérite mieux.

Notons que Malik Akhmoum est poursuivi sous le chef d’accusation d’outrage à corps constitué. 

Sofiane Seghir 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :