L’enseignant Chabane Hemdani n’est plus : L’université Mouloud Mammeri perd une de ses valeurs scientifiques sûres

L’université Mouloud Mammeri de Tizi-ouzou a perdu, hier mardi, l’un de ses meilleurs enseignants, emporté par une maladie qu’il a péniblement combattu durant des mois. Hemdani Chabane, 54 ans, reste dans la mémoire des étudiants du département Informatique l’un des rares enseignants qui sont engagés corps et âme avec les étudiants de l’UMMTO. 

Aussitôt annoncé son décès sur la page officielle de l’université, de nombreux étudiants actuels et anciens ont salué en lui la compétence scientifique avérée, l’accompagnement pédagogique sérieux et une position permanente à côté des étudiants dans leurs luttes. 

Chabane Hemdani assurait depuis le milieu des années 90 des cours à la faculté du Genie électrique et informatique de Bastos. En dehors de son rôle d’enseignant qu’il assurait avec brio, le défunt fut un militant politique démocrate discret et non encarté dans aucun parti politique. De toutes ses discussions à bâtons rompus, et en toute modestie, il n’arrêtait pas de conseiller sur le devoir de garder la flamme démocratique et républicaine allumée au centre des luttes de l’université Mouloud Mammeri, confient de nombreux étudiants qui ont eu la chance de le croiser dans leur vie universitaire. 

Il sera enterré ce mercredi dans son village Boujlil dans la commune d’Irdjen

Nadia Mehir 

%d blogueurs aiment cette page :