Pour tirer les choses au clair : Mohcine Belabbas engage une procédure judiciaire contre Belkacem Zeghmati

Le président du RCD, Mohcine Belabbas, est un homme qui refuse d’être enfermé dans un écran de fumée. Il est élevé pour être dans la clarté. D’où sa décision d’engager une action en justice auprès du Conseil d’Etat pour s’expliquer une bonne fois pour toutes avec le ministre de la justice qui a demandé la levée de son immunité parlementaire.

“ J’ai officiellement engagé une action en justice auprès du Conseil d’Etat contre le ministre de la justice relativement à sa demande de levée de mon immunité parlementaire”, fait savoir Mohcine Belabbas dans un post sur sa page Facebook officielle. 

“ J’ai également mis en cause le parquet général de la cour, l’Assemblée nationale et le Conseil constitutionnel comme parties intervenantes”, ajoute-il. 

Rappelons que le ministre de la justice Belkacem Zeghmati a demandé la levée de l’immunité parlementaire pour deux députés, Mohcine Belabbas et Abdelkader Ouali, pour deux affaires complétement différentes. Abdelkader Ouali est depuis auditionné par le magistrat instructeur de la cour suprême et mis en mandat de dépôt pour affaires liées à la corruption. 

La levée de l’immunité parlementaire de Mohcine Belabbas était motivée par l’engagement de procédures judiciaires sur une affaire qui relève, selon la lettre de la chancellerie, du droit commun. Depuis, aucune suite n’a été donnée à l’affaire. Mais Mohcine Belabbas ne veut pas que les choses s’arrêtent là. Il a pris la décision de pousser ses détracteurs jusqu’à leurs derniers retranchements. Il y va d’une démarche de clarté. 

Arezki Lounis 

 

%d blogueurs aiment cette page :