Acquittements de Said Bouteflika, Hanoune, Toufik et Tartag : Seront-ils tous libres pour autant ?

La cour d’appel militaire de Blida a prononcé ce samedi, deuxième jour de l’an 2021, l’acquittement pour toutes les parties accusée de complot contre l’autorité de l’Etat.

Les quatre accusés, en l’occurrence Saïd Bouteflika, les généraux à la retraite Mohamed Mediène, dit Toufik, et Bachir Tartag, ainsi que la secrétaire générale du parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoun, sont en vertu du verdict prononcé définitivement libres.

L’autre décision est l’abandon des charges retenues contre les quatre mis en cause. Le procureur général, pour sa part, a demandé l’application de la loi.

Le verdict de Blida, annoncé aujourd’hui, libère de façon officielle et définitive Louisa Hanoune, SG du PT. Il confirme, de façon légale, la vie hors des murs de la prison du Général Toufik entamée il y a trois mois sous prétexte de mise en convalescence après opération chirurgicale. Un traitement de faveur dont n’a pas bénéficié le détenu d’opinion Abdellah Benaoum à Ghelizane.

Le cas du général Tartag reste un peu flou. Va-t-il quitter la prison ce soir ou pas ? Difficile de se prononcer. Le parquet militaire l’a entendu il y a quelques jours sur l’affaire du financement de la campagne présidentielle avortée d’avril 2019. Certains analystes avancent que le timing choisi pour ouvrir ce dossier est dicté par une volonté de sa mise sous mandat de dépôt et lui interdire ainsi de sortir. Les mêmes analystes affirment que le Général Tartag est en dehors du cadre d’arrangements entre les clans du pouvoir ayant abouti à cette issue judiciaire.

Quant à Said Bouteflika, il est attendu son transfert de la prison militaire de Blida vers la prison civile d’El Harrach du fait qu’il est sous mandat de dépôt prononcé par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed sur des affaires liées à la grande corruption.

Chabane Bouali

%d blogueurs aiment cette page :