Exclus des plans de développement : les habitants du village Ait Ali ferment la mairie et la daïra

Les habitants du village Ait Ali relevant de la région d’At Koufi, commune de Boughni, ont procédé ce matin à la fermeture des sièges de la mairie et de la daira, indique une source locale à Ameslay.

Les habitants du village Ait Ali compte poursuivre cette action jusqu’à la satisfaction de leur plate-forme de revendications axée essentiellement sur le droit à l’inscription de quelques infrastructures sociales dans leur localité et le réaménagement de la route desservant le village, de façon à ce qu’elle soit praticable et répondant aux normes requises. 

Notons que le village d’Ait Ali est situé dans le périmètre du parc national du Djurdjura. Il souffre du manque d’infrastructures et de l’impraticabilité de sa seule route qui le relie au monde extérieur. Et en temps de neige, fréquente en cette saison d’hiver, les désagréments s’accumulent sur ses habitants.

Les villageois d’Ait Ali alertent par cette action de protestation qu’ils sont, non pas dans une zone d’ombre, mais dans un milieu sombre. D’où l’urgence de s’en occuper sérieusement.

Sofiane Seghir 

%d blogueurs aiment cette page :