Fin de l’affaire du « complot » contre Gaïd Salah : acquittement de Saïd Bouteflika, Toufik, Tartag et Louisa Hanoun.

 

L’affaire de complot « contre l’autorité de l’armée », fomenté par ce qui est appelé par l’ancien chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, de « Issaba » est close. La Cour de justice militaire de Blida qui a traité à nouveau le dossier, ce samedi 2 janvier, à l’occasion d’un procès en appel a tranché.

Et c’est l’acquittement général au profit des mis en cause : Saïd Bouteflika, les généraux à la retraite Mohamed Mediène, dit Toufik, et Bachir Tartag, ainsi que la secrétaire générale du parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoun.

Le magistrat près ladite Cour a également décidé d’abandonner les charges retenues contre les accusés, qui rappelons-le, ont été condamné en 2019 à 15 ans de réclusion. Lors du procès en appel qui a lieu au début de l’année 2020, seule Louisa Hanoune avait bénéficié d’une réduction de sa peine, puisqu’elle avait été condamnée à trois de prison, dont neuf mois ferme.
Lors de ce nouveau procès, le procureur général a, pour sa part, demandé l’application de la loi dans son réquisitoire.

Massinissa Ikhlef

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :