Fin de l’affaire du « complot » contre Gaïd Salah : acquittement de Saïd Bouteflika, Toufik, Tartag et Louisa Hanoun.

 

L’affaire de complot « contre l’autorité de l’armée », fomenté par ce qui est appelé par l’ancien chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, de « Issaba » est close. La Cour de justice militaire de Blida qui a traité à nouveau le dossier, ce samedi 2 janvier, à l’occasion d’un procès en appel a tranché.

Et c’est l’acquittement général au profit des mis en cause : Saïd Bouteflika, les généraux à la retraite Mohamed Mediène, dit Toufik, et Bachir Tartag, ainsi que la secrétaire générale du parti des travailleurs (PT) Louisa Hanoun.

Le magistrat près ladite Cour a également décidé d’abandonner les charges retenues contre les accusés, qui rappelons-le, ont été condamné en 2019 à 15 ans de réclusion. Lors du procès en appel qui a lieu au début de l’année 2020, seule Louisa Hanoune avait bénéficié d’une réduction de sa peine, puisqu’elle avait été condamnée à trois de prison, dont neuf mois ferme.
Lors de ce nouveau procès, le procureur général a, pour sa part, demandé l’application de la loi dans son réquisitoire.

Massinissa Ikhlef

%d blogueurs aiment cette page :