El Adjiba (Bouira) : Les citoyens exigent la fermeture de l’unité de COLPA

Les citoyens d’El Adjiba dans la wilaya de Bouira demandent avec insistance la fermeture de l’unité de COLPA qui produit du plâtre pour des raisons écologiques.

Selon les habitants d’El Adjiba, cette unité de production ne leur apporte rien comme plus-value sinon des désagréments, une pollution de l’air, la pollution des retenues collinaires et du mal à leurs oliveraies.

Les citoyens d’El Adjiba affirment que les particules de plâtre se posent même dans les intérieurs de leurs maisons. D’après eux, les autorités wilayales ont été maintes fois saisies et alertées mais sans qu’aucune solution ne profile à l’horizon.

De son côté, le directeur de l’unité nie en bloc le fait que son usine soit à l’origine d’une quelconque pollution. Dans une déclaration à BRTV, le responsable de l’unité déclare que des filtres ont été installés et régulièrement renouvelés, et que ce que voient les citoyens émaner de l’usine n’est que de la fumée. Mais qu’en est-il de l’épaisse  couche du Plâtre visible sur les oliviers et les toits des maisons sur un périmètre de plusieurs kilomètres ? Le responsable de l’unité dit que c’est le vent qui l’a ramené et que son usine n’a rien à voir dans cette histoire.

La population de la commune d’El Adjiba a, donc, décidé de passer à l’offensive suite au silence des autorités locales et la direction de l’environnement de la wilaya de Bouira devant le désastre écologique causé par les déchets produits par cette unité. Ils exigent la dépollution du village, entre autres mesures.

À rappeler que l’élu du RCD à l’APW de Bouira Abd El Hamid Gasmi a évoqué ce problème à plusieurs reprises au niveau de la plénière de l’assemblée populaire de wilaya.

Le même élu a saisi toutes les instances wilayales compétentes et concernées par ce désastre environnemental.

Moussa N.A

%d blogueurs aiment cette page :