Hirak des étudiants : Marche empêchée aujourd’hui

 

Le Hirak des étudiants a repris aussi aujourd’hui…même si timidement. Donnant la réplique à la grandiose mobilisation d’hier, à Alger et dans plusieurs villes du pays, la communauté universitaire a tenté de reprendre ses marches de mardi dans la capitale. Voulant reprendre l’itinéraire habituel venant de la place des martyrs vers Alger, les étudiants, certes moins nombreux, ont butté sur un dispositif policier des plus importants.

Déployés en force dans tous les coins et recoins de la ville, les agents de police ont tout fait pour empêcher la marche de se constituer. Les groupes d’étudiants, reprenant les mêmes slogans du Hirak, ont tenté, plusieurs dizaines de minutes durant, de jouer au chat et à la souris avec les policiers.

Ils ont pu tenir un mini-rassemblement au alentour de Port Saïd, avant de déjouer la vigilance des forces anti-émeutes et improviser une marche vers la grande poste. Mais seulement pour quelques dizaines de mètre. Leur progression a été stoppée avant d’arriver à destination. Les manifestants se sont ainsi diriger vers la station de Tafourah, avant de se disperser.

A noter, que les étudiants ayant participé à cette marche ont été violemment tabassés et malmenés par des policiers décidés à ne pas tolérer la reprise de cette marche.

Massinissa Ikhlef

%d blogueurs aiment cette page :