La société civile de Béjaia s’organise contre l’exploitation de la mine d’Amizour

La société civile de Béjaia s’organise pour arrêter le projet d’exploitation de la mine de zinc d’Amizour  jugé dangereux pour l’environnement et la santé des citoyens de la région.

Réunis hier au siège de la CDH à Béjaïa, des militants politiques, des universitaires, des juristes et des acteurs de la société civile se sont accordés à mener une campagne de sensibilisation en direction de la population sur l’étude d’impact dudit projet sur l’environnement et la santé des personnes. 

Il a été convenu aussi de médiatiser l’option d’opposition à ce projet néfaste et d’initier une large pétition pour réclamer son arrêt immédiat.

Les présents à la réunion ont également émis un souhait unanime de voir l’APW de Béjaia programmer une session inovatoire dédiée à l’environnement. 

Sofiane Seghir 

%d blogueurs aiment cette page :