Les Jeunes progressistes du RCD : “ La répression ne sera d’aucun secours à la feuille de route du pouvoir »

Égale à son esprit combatif de toujours, la jeunesse progressiste du RCD estime que la victoire, inéluctable, passe par l’unité d’action et le combat contre l’instauration de la confusion et la division synonyme d’hésitation et de découragement.

Passée au peigne fin de l’analyse, “ la répression et la violence des forces de sécurité contre les manifestants pacifiques lors des marches estudiantine du mardi, notamment à Alger où plusieurs activistes ont été brutalement interpellés par les forces de répression ”,  est perçue par les JP-RCD comme signe “de la panique du régime qui s’échine sans succès à entretenir les divisions et a promouvoir les schémas de manipulations éculés ».

Pour cette organisation juvénile progressiste, “Cette deuxième phase de la révolution relance et confirme l’irréductibilité des exigences populaires les quelles sont en totale inadéquation avec les pseudo-réformes prônées par un régime miné par ses propres contradictions”.

L’accentuation de la répression à l’encontre des militants et des acteurs politiques pleinement engagés dans la révolution du sourire, la fermeture du champ politique et les médias lourds transformés en organes de propagande n’ont été d’aucun secours pour la feuille de route conçue par le régime pour son maintien. A l’occasion du deuxième anniversaire du déclenchement de la révolution de février,le peuple algérien, pour faire aboutir les revendications portées par le mouvement populaire renoue avec la rue. Devant l’obstination du pouvoir, il sait que le lieu qui a vu éclore et germer les graines de la révolte est celui là même qui les fera triompher contre l’ oppression et le despotisme d’un système politique devenu un danger pour la nation”, lit-on encore dans le communiqué des Jeunes Progressistes du RCD qui se définissent comme “ parties prenantes de la mobilisation pacifique pour l’avènement de l’alternative démocratique et pour une université autonome”.

Sofiane Seghir

 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :