Maitre Nabila Smail : « Le véritable ennemi de l’Algérie n’est pas le Maroc mais la France »

Parmi les présents à Kherrata, ce mardi 16 février, Maître Nabila Smail, membre du conseil national du FFS, qui a dénoncé la veille la participation de deux responsables du FFS au dialogue lancé par Abdelmadjid Tebboune. 

Répondant à certains qui l’interrogeaient sur l’épouvantail marocain hystériquement agité ces jours-ci par le pouvoir et ses médias dans le but de mettre en place un front intérieur articulé autour de sa propre feuille de route, Maître Smail a dénoncé une diversion politique et médiatique concoctée pour dévier la révolution en cours de sa trajectoire et l’affaiblir.

Pour l’avocate et militante du FFS, le vrai ennemi de l’Algérie n’est ni le Maroc ni la Tunisie mais bel et bien la France qui s’offre nos richesses nationales et qui manipule dans le sens d’empêcher toute construction d’union maghrébine, seul rempart qui mettra fin à la dépendance économique de notre région vis à vis-à-vis de la France et des autres.

Maître Smail estime, par ailleurs, qu’il appartient à l’élite politique d’affiner la feuille de route alternative à celle, défaillante, du régime, et au génie populaire d’inventer et de mettre en route les moyens de faire pression pour ramener ce régime à capituler et restituer au peuple sa souveraineté. 

Rappelons que Maitre Smail a eu, auparavant, des mots durs à l’égard du premier secrétaire du FFS, Youcef Aouchiche, et du membre de l’instance présidentielle de ce parti, Hakim Belahcel, après la diffusion de la rencontre qu’ils ont eu avec le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune. La membre du conseil national a estimé que l’initiative de ces deux personnes ne saurait être le reflet de la position des militants du FFS. 

Nadia Mehir 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :