Marche à Béjaia : Le hirak intact dans tous ses aspects

 

Un tsumani humain à Béjaia aujourdhui pour le 2ème anniversaire du déclenchement de la révolution du sourire.

L’acte II du hirak est inauguré dans le même aspect pacifique, dans la même ferveur et en réitérant les mêmes revendications de rupture radicale avec le système en place.

Ni les tentatives de ruser avec le peuple en usant de « mesures d’apaisement » par-ci et de répression par-là n’ont empêché les Bougiotes de réinvestir la rue en masse.

Une marée humaine a marché tout au long du boulevard de Liberté-Hocine Ait Ahmed en scandant les mots d’ordre politiques de transition démocratique et du processus constituant. 

Une image parfaitement similaire à celle des vendredis d’avant la pandémie a été vue aujourd’hui dans la ville des Hammadites.

Des militants des partis politiques, des syndicalistes, des animateurs de la société civile, des enseignants universitaires et une masse d’étudiants étaient au rendez-vous de l’histoire pour confirmer la bonne santé de la révolution en marche.

De la maison de la culture Taous Amrouche à la place Gaydon, le slogan phare « Madania machi 3askaria » n’a pas cessé d’être scandé.

Comme à l’accoutumée, les manifestants se sont dispersés dans le calme et dans le respect du caractère pacifique du hirak.

Moussa N.A

%d blogueurs aiment cette page :