Un ancien diplomate Algérien, jugé aujourd’hui par le tribunal de Nanterre pour crime

Un ancien diplomate Algérien, âgé de 69 ans , comparait ce mercredi devant le tribunal de Nanterre, en France. Il est accusé d’avoir tué son fils de 15 ans et dissimulé sa dépouille pendant plusieurs mois, selon l’information rapportée par le Parisien.

Selon la même source, les faits se sont passés en 2015 dans l’appartement de l’accusé situé au rez-de-jardin d’un immeuble de Neuilly-sur-Seine. L’homme a réussi à garder la mort de son fils au secret pendant un an et demi. Ni les voisins qui ont senti un moment la mauvaise odeur d’un corps en décomposition ni l’école où l’adolescent étudiait n’ont soupçonné une disparition aussi tragique.

C’est en 2017 que le parquet de Nanterre a ouvert une information judiciaire en 2017 identifiant le père de la victime comme étant le principal accusé de son meurtre.

Le Parisien qui détaille les facettes du dossier révèle que le meurtre n’aurait peut-être jamais été découvert si ce n’était une visite d’un huissier de justice venu lui remettre une notification d’expulsion.

L’ancien diplomate se barricadait durant l’enquête judiciaire derrière le statut “ d’homme important ”, rapporte le journal français, avant de passer aux aveux et d’expliquer que le crime s’est passé lors d’une bagarre où le père tentait d’empêcher son fils adolescent d’aller fêter le réveillon avec ses amis. Il lui a asséné des coups avec une arme blanche.

Chabane Bouali

 

%d blogueurs aiment cette page :