Un citoyen pacifique a subi des violences policières à Bouira

La violence policière a fait parler d’elle ce lundi dans la ville de Bouira. Selon des précisions données par des sources locales, un militant du FFS a été arrêté ce jour et violenté par des policiers. 

Ali Zidane Abdelaziz, 49 ans, a présenté à sa libération cet après-midi des ecchymoses sur toutes les parties droites de son corps.

Acheminé par des militants à l’hôpital, le manifestant pacifiste s’est fait délivrer un certificat médical attestant avoir des violences physiques.

La victime de la violence policière nous a révélé qu’un des policiers lui a dit : “ Je ne gaspillerai pas une balle pour un chien de ton espèce”. Ce qui est considéré par l’interessé comme une atteinte grave à l’éthique et au principe du respect du droit dont doit s’armer un agent d’une institution d’Etat. 

Toutefois nos sources n’indiquent pas si la violence policière a eu lieu au moment de l’interpellation ou dans les locaux de la police. 

Notons que ce lundi, les forces de police ont procédé à l’arrestation de près de 70 citoyens dont l’élu RCD à l’APW de Bouira. Ils n’ont été relâchés qu’à la fin de la manifestation qui a drainé une foule compacte de plusieurs milliers de personnes. 

Sofiane Seghir 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :