106ème mardi du hirak à Béjaia : la communauté universitaire réinvestit la rue

 

Matinée calme sur les rues de la ville de Béjaia. Quelques policiers en civil se font discrets aux alentours de la maison de la culture Taous Amrouche.

À l’intérieur du campus Targa Ouzemour, les étudiants, les enseignants et les ATS ont décidé de reprendre la rue, après un rassemblement réussi où plusieurs intervenants ont pris la parole.

Une fois dans la rue, la communauté universitaire a été rejointe par la société civile au niveau du rond point d’Amriw pour marcher jusqu’à la placette Said Mekbel.

Approchés par Ameslay, plusieurs étudiants et enseignants ont parlé de la nécessité de s’organiser à l’intérieur de l’université pour reprendre le débat qui s’est imposé au sein des campus tout au début de la révolution.

Moussa N.A

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :