Chouicha : “Le wali D’Oran, le chef de sûreté de wilaya et un commandant, bientôt estés en justice”

Le militant des droits de l’homme Kaddour Chouicha annonce poursuivre sous peu le wali D’Oran, le chef de sûreté de wilaya et un commandant en justice pour violence et brutalité subies lors du 108e vendredi de la révolution populaire.

Le militant oranais explique que le wali qui réquisitionné la force de police, le chef de sûreté est responsable et le commandant en question a tenté de l’etrangler.

Cette nouvelle plainte en vue s’ajoute à celle déjà déposée le 07 mars dernier contre le chef de sûreté de wilaya.

Arezki Lounis 

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More

%d blogueurs aiment cette page :